Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Calendar de l'avent : 10 décembre/10ème présent

Calendar de l'avent : 10 décembre/10ème présent

  Les fans de la série culte pour adultes "Californication" dont l'acteur principal David Duchovny a su vendre les mérites d'un écrivain désabusé, absorbant toutes les substances illicites, consommant les femmes comme des verres d'alcool, avec un don pour balancer des vérités jamais bonne à dire.

  Bienvenue dans l'univers d'Hank Moody, où l'alcool, la drogue coulent à flots. Hank brûle sa vie par les deux bouts. Il risque sa vie dans une relation amoureuse dangereuse qui le dirige vers les urgences. Sa volonté de fuir son absence d'inspiration d'écriture le pousse à changer de travail. Attention pas n'importe lequel ! Dealer! Un vrai dealer avec la classe d'un dandy.

 Le livre se lit comme une nouvelle qui plante le décor de la série. Cependant on est déçu car le lecteur désire retrouver le personnage culte mais il ne perçoit qu'un faible relief des travers de ce personnage emblématique et charismatique. Le lecteur apprécie le style vulgaire et déchainé d'Hank.

 Dans un premier temps, je vous conseille de lire ce livre puis de visionner la série.

 

Calendar de l'avent : 10 décembre/10ème présent

- J'ai vingt ans, l'âge où on doit commencer à penser à son avenir, à ce qu'il paraît. Moi, j'ai décidé de les prendre au mot, tous autant qu'ils sont. J'écoute mes envies. Je fais ce qui me plaît. J'essaie de découvrir le monde: Jusqu'à maintenant, cette philosophie m'a conduit à explorer le secteur de la restaurant, ce qui, je suis le premier à le reconnaître, ne correspond pas franchement à mes aspirations, même avant que quelques incidents- enfin, surtout un et considérons-le plutôt comme l'expression isolée de ce bouillonnement exubérant si caractéristique de la jeunesse - viennent saper définitivement mes ambitions professionnelles dans cette branche. Je nourris aussi une vraie passion pour le sexe opposé. Les meufs, les gonzesses. Et il ne serait pas prétentieux de ma part d'avancer que je rencontre davantage de succès dans ce domaine que dans celui de la restauration. Je suis plutôt un bon coup, d'après ce qu'on m'a dit. Plus sérieusement, je peux vous apporter des références. Peut-être pas de la part de mon dernier employeur était aussi nana et qui, pour des raisons que je n'arrive toujours pas à m'expliquer, m'a lardé de coups de couteau et chargé de pas mal de ses problèmes existentiels, notamment sur le terrain délicat de la confiance. Ces problèmes ainsi que mon job actuel qui consiste à confectionner des gâteaux glacés en forme d'animaux marins m'ont poussé à réduire délibérément le nombre de mes aventures avec les membres du sexe opposé en même temps qu'ils m'ont obligé à adopter, je suis bien forcé de l'admettre, une vision du monde plutôt cynique pour quelqu'un de mon âge.

En temps normal, je suis un grand fan de la douche post-comtale. ça peut paraître tordu, comme ça, mais quand je nettoie les traces des rapports sexuels qui se sont incrustées sur ma peau, je me fais l'impression d'un type qui dénicherait avec bonheur quelques miettes dans les poils de sa moustache, souvenirs du délicieux repas qu'il a pris la veille. En l'occurence, je ne veux plus penser à la soirée de la veille. Malgré le luxe suprême de disposer à moi tout seul de la salle de bains commune, je me douche vite fait et regagne directement ma chambre.

En fait, rien ne m'oblige à rester à New York. K. se sentait seule quand elle voyageait pour son boulot mais la solitude ne me fait pas peur. Je n'ai jamais mis les pieds en Californie, là où le soleil brille tous les jours de l'année, C'est ce qu'on raconte, en tout cas.
J'enfonce une cassette dans le poste de la Buick: Les Ramones. Je monte le volume à fond et je baisse les vitres. Sur l'autoroute, l'air empeste les gaz d'échappement mais putain, ce que ça fait du bien de respirer à pleins poumons.

Rendez-vous sur Hellocoton !