Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Manuel de Mise en Scène : Axel Sénéquier

Manuel de Mise en Scène : Axel Sénéquier

     Le théâtre est un art qui me fascine. Le jeu des acteurs déambulant sur les planches reste attractif quelle que soit la mise en scène.

     Cependant attardons-nous sur le travail de la mise en scène et tous ses enjeux. Axel Sénéquier s'attaque à cette institution qui ne possède pas d'école, à part l'école de la vie, des rencontres avec d'autres metteurs en scène. Le créateur doit se forger lui-même.

     Nonobstant absence d'école, des règles et des lois régissent ce monde de la création. Axel Sénéquier, par le biais de ce manuel, propose une approche intéressante de ce métier admirable et méconnu. Méconnu dans le sens de sa propre définition. Tout le monde connaît le terme et est capable d'en donner une définition plus ou moins complète mais quand il s'agit de rentrer dans le vif du sujet les voix se taisent.

     Dans ce manuel, les débutants et les expérimentés découvriront des techniques, des annotations, des définitions, des icônes et des références théâtrales innombrables. L'auteure aborde chacun des axes déclencheur d'émotion chez le spectateur. Ce livre se lit d'une traite pour connaître toutes les astuces et les textes de loi pour respecter les écrivains. Puis je vous conseille d'utiliser des marques pages, post-it, des surligneurs pour exploiter au maximum ce petit trésor.

 

   Bonne lecture et Bonne MISE EN SCENE !!!!!

Dans Fantasio, d'Alfred de Musset, mise en scène à la Comédie-Française par Denis podalydès en 2008, le rôle de Fantasio est interprété par une femme.

Le rideau dissimule l'espace scénique du public. Son ouverture et sa fermeture marquent le début et la fin de la pièce ou le passage entre les actes. Il s'agit d'un élément important de la mise en scène.

Son ouverture provoque la surprise des spectateurs : il importe donc de leur laisser un moment pour étudier les décors avant le début de l'action.

Il est aussi possible de laisser le rideau ouvert pour que les spectateurs découvrent la scène en s'asseyant. Cela crée une ambiance (musique, lumière, personnage installé sur scène et immobile ou s'affairant dans son coin....).

La claque désigne un groupe de spectateurs chargés d'applaudir bruyamment une représentation afin de favoriser son succès. Cette institution de spectateurs payés a disparu au début du XXe siècle.

Rendez-vous sur Hellocoton !