Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les enfants perdus : François Hauter

Les enfants perdus : François Hauter

  Jusqu'où pourrait aller une mère ou un père pour sauver ses enfants ? Jusqu'où la part de responsabilité parentale peut intervenir dans l'univers de nos enfants déjà devenus adultes? 

 

   Le précipice, dans lequel sont jetés Rose avec sa fille Jade emprisonnée pour trafic de drogue en Thaïlande, Stanislas avec son fils Alexander recherché par la police en Australie et enfin Bienaimé avec sa fille la Zoune née dans la misère d'Haïti, dévaste des univers entiers, des vies construites ou à construire. Ces antihéros, doivent-ils rester sur la touche ou se battre corps et âme pour sauver un prolongement d'eux-mêmes ?

 

   À travers l'écriture de François Hauter, l'aventure humaine prend tout son sens. Trois destins qui se battent, fomentent des plans pour sauver leur famille et par la même occasion se sauver eux-mêmes. La lutte semble perdue d'avance cependant l'auteur détecte les failles des systèmes; il en connaît les moindres détails, de l'aristocratie aux bas fonds de Shanghai, de l'homme cultivé et socialement bien assis à l'homme des bidonvilles. 

   Néanmoins de ses fractures de la vie, François Hauter en saisit la complexité. Il extirpe de ces aventures humaines un amour de l'autre incommensurable. il décrypte les signaux de détresse et la violence de l'attaque sentimentale. Il juxtapose des vies diamétrales opposées qui se rencontrent dans un seul but : sauver leur enfant.

 

   Beau roman où le lecteur s'attache rapidement aux personnages. J'avoue avoir craquée pour Bienaimé car il lutte depuis le début de son histoire et il transpire cette empathie tandis que Rose et Stanislas me semblent plus des images plastifiées. Je ne conteste pas que l'auteur l'aurait donné une tessiture mais elle reste pour moi en surface.

 

 Je vous laisse découvrir et partager vos impressions.

 

 

Bienaimé était un débris lui aussi. Ses tripes étaient encordées par la faim. Ses yeux, d'un éclat terrifiant, apercevaient la Faucheuse assise un peu plus loin, juste au coin de la ruelle, entre deux rats qui vaquaient à leurs affaires. Etait-ce lui qu'elle attendait ce soir ?

- Vous voyez, cela commence. Et ne s'arrêtera jamais. Vous êtes trop riche pour qu'ils la relachent dans les délais légaux. Alors, plus de choix! Changez radicalement de méthode. Jade ne peut pas passez un demi-siècle en prison, c'est inenvisageable. Il faut donc la sortir de là par la force. Agissez maintenant, et vite! Le plus rapidement possible. C'est bon pour vous aussi Stanislas : ni l'un ni l'autre ne récupérerez vos enfants sans pénétrer dans la tanière du tigre!

- Dresse-toi maintenant! Ta volonté, elle est haute comme une montagne! Tu le sais, on ne fait qu'une seule famille! On a tous le même poids dans la balance de la misère et de la justice! Le Seigneur a racheté toutes les âmes au même prix et très cher. Je ne suis pas un brigand, je suis ton frère, tu le sais, même si tu m'as fait grande peine avec cette enveloppe pleine de billets d'argent alors que je te devais la solidarité. Une chose comme ça, ça ne s'est jamais vu! La confiance ça ne s'achète pas! Tu crois que je vendrais ma conscience pour cet argent de papier? Tu le sais, Boss, je te dois la fraternité, je te dois la solidarité. Excuse ma colère de ce matin. Sans rancune, on va faire tout bien, et après seulement, quand tu auras revu ton fils, je partirai chasser!

Rendez-vous sur Hellocoton !