Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

one model nation : Courtney Taylor-Taylor

 one-model-nation.jpg

 Une BD hors du temps!

 

 Attention les yeux, le récit est mordant et les personnages sont à vif.

 L'auteur embarque son lecteur dans une tourmente musicale et humaine. Le décor est planté : Berlin dans les années 70, période trouble où le gouvernement refuse tous les regroupements.

 Les manifestations musicales sont en ligne de mire car les textes incitent la jeunesse à se rebiffer contre les autorités. Les mouvances révolutionnaires s'infiltrent au sein des artistes pour faire résonner les échos de la liberté.

 Quels groupes participent à ces réunions, qui complotent derrière le gouvernement, qui perpètre les attentats contre les institutions politiques? Dans un groupe musical, doit-on faire confiance à tous les membres ou douter de tous?

 

 Les dessins en noir et blanc développent une ambiance opaque où la noirceur des idées se sonde au fil des pages. La période trouble donne une résonnance unique au rythme de la musique, le Rock se fait plus incisif et vorace dans une volonté de vaincre l'oppression. Les traits physiques des personnages accentuent l'idée de tension qui prédomine dans cette période difficile.

 L'association involontaire des violences perpétrées par la bande à Baader et d'un groupe de jeunes rockeurs engendrent des poursuites policières musclées.

 

 Cette BD est issue l'association d'artistes hors du temps : Courtney Taylor-Taylor, guitariste des Bandy Warhols et Jim Rugg, dessinateur de comics.

 Impossible de lacher le livre sans en connaitre la fin et de pouvoir enfin se faire une idée, de qui appartient à quel groupe: révolutionnaire ou musicien?

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Le dicton de Léon

 Fuir un passé douloureux, il s'insinue dans vos pensées, vous tenaille. Il faut constamment le combattre et la lutte est acharnée. Ne jamais faillir pour rester vivant.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

La montagne : Jean-Noël Pancrazi

 Y a quelqu'un qui m'a dit de lire:

 

 La montagne de Jean-Noël Pancrazi


La-Montagne.jpg

  Un enfant, de huit ans, refuse de monter dans la camionnette de la minoterie, qui emmène, dans la montagne, ses camarades pour attraper des scarabées. Cette promenade est interdite car l'Algérie est en guerre contre ses colonisateurs.

 De cette escapade, aucun survivant ne reviendra. Le narrateur constate que les attentats s'apaisent, que d'autres violences se développent.

 Le père du narrateur, inquiet pour la sécurité de sa famille, renvoie sa femme et son fils en France (pays inconnu pour le narrateur).

 

 Ce roman relate les tensions palpables d'une guerre pour l'indépendance. Jean-Noël Pancrazi raconte son Algérie, son enfance et la souffrance de la guerre.

 Cette montagne symbolise le mal; elle a happé ses camarades de jeux et d'insouciances. Elle hante la mémoire du narrateur qui renvoie sa mère dans une maison de repos en haut de la montagne. La montagne est le signe de la fin.

 Cet écrit redéfinit aussi la notion d'appartenance à une patrie. Le père du narrateur est expulsé, renié par l'Algérie mais aussi rejeté et incompris par la France.

 Cet homme devient apatride avec toute la violence que comporte ce mot. Le narrateur accentue cet état d'abandon en devant justifier de la nationalité française de son père.

 La notion d'abandon accompagne, emmaillotte le roman du début à la fin. Jean-Noël Pancrazi abandonne ses camarades en refusant de partir dans cette camionnette, l'Algérie le répudie, La France se détourne et il délaisse sa mère.

 

 Un roman fort émotionnellement !

 

Voici quelques citations tirées du roman:

 

 "Il y avait de plus en plus de haine - cette haine qui circulait partout, n'avait même plus besoin de slogan, de prétexte, d'étincelle pour s'exercer."

 

 "[...] il s'abandonnait enfin aux larmes, au chagrin de partir, réalisait, prenait conscience de ce mot d'"expulsé" qui tuait, anéantissait en lui l'espoir de revenir un jour, comme s'il avait à jamais, lui si pacifique, si inoffensif, tout un État, une armée, un peuple contre lui, envahi par le sentiment d'avoir trahi tout le monde, d'être peut-être renié des deux côtés; plus arabe du tout, bien sûr - comme il l'avait longtemps imaginé, en se croyant aimé et toléré par tous à Bordj -, pas encore français - n'ayant sur lui que cete carte d'identité qu'il avait sauvée, les autres papiers, il les avait laissés; il aurait voulu que l'avion n'arrive jamais, mette des heures pour traverser la Méditerranée, s'arrête, pendant des jours, à cause d'une avarie, aux Baléares; il avait honte de nous rejoindre sans rien nous apporter, rien nous donner, même pas la prime de juillet; cette "gratification" de l'année que Mme Lleu aurait dû lui envoyer; elle n'était peut-être même pas au courant de son départ forcé."

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Un ange à la fenêtre : Darcie Chan

 Un premier parfum de roman, je vous lis l'incipit.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Enfer & Parodie, La vie fabuleuse mais pas toujours facile des personnages : Yohann Morin

 Enfer-et-Parodie.jpg

 De l'humour décalé qui remuscle les zygomatiques pour le début de cette année.

 Yohann Morin bouscule les codes et revisite à sa manière la vie ou les dialogues des personnages de bandes dessinées qui ont marqué nos générations.

 De manière remarquable, l'auteur associe le monde des stroumpfs à celui d'Avatar. Il modernise les dialogues pour notre plus grand bonheur.

 Toutes les séries qui ont marqué notre jeunesse et celle de nos enfants n'échappent pas à la règle de la satire.

 Des personnages pointant au chômage, en passant par des remarques sur leurs tenues vestimentaires et leurs talents, Yohann Morin affute son humour.

 

 " Honte sur toi ! Les chats sont sensés ne rien foutre de toute la journée en méprisant tout le monde ! Tu déshonores ta race !" Garfield s'adressant au Chat botté.

 "Mais tu te stroumpfes de moi ou quoi stroumpfille !? Me dis pas que t'as vraiment stroumpfé ce film !?

  Des bestioles bizarres toutes bleues qui vivent en tribu dans la forêt, c'est vraiment nulle comme histoire !" Un stroumpf parlant d'Avatar.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

L'odyssée : Homère

 Y a quelqu'un qui m'a dit de lire

 

 L'Odyssée d'Homère

 

 L-odyssee--Homere.jpgQuelle belle aventure ! Elle accapare le lecteur sans demi-mesure. Ulysse reverra-t-il Pénélope? L'amour est-il plus fort que les Dieux.

 Homère promène son lecteur au rythme des épreuves rencontrées par Ulysse. Ulysse parti avec ses compagnons pour découvrir le vaste monde, se retrouve confronté aux condamnations des Dieux qui refusent que celui-ci rejoigne sa patrie Itaque.

 Homère resté prisonnier de la déesse Calypso, lutte et espère dans une grande souffrance retrouver sa femme et son fils. Après un long discours d' Athéna, les dieux décident de rendre sa liberté à Ulysse. Il devra se débrouiller seul pour rejoindre la terre promise. Pendant sa captivité, Pénélope, par le biais de la ruse, retarde son mariage. Les prétendants s'accaparent le royaume et réduisent la fortune amassée par Ulysse. Télémaque tente de gouverner mais il doit combattre seul face à une bande de renégats.

 Pénélope et Télémaque croient au retour d'Ulysse et ne cessent d'espérer.

 Ulysse retrouve les siens et combat pour retrouver sa légitimité.

 Ce récit impitoyable et ravageur permet aux lecteurs de fuir les océans, de lutter contre les dieux et d'apprivoiser le monde de la ruse.

 Une belle épopée fantastique que tous les adolescents doivent lire pour apprécier le dénouement heureux de cette histoire. Dans ce récit, l'amour triomphe de tous les maux.

 Pénélope et Ulysse peuvent rejoindre Roméo et Juliette sur le plan d'une passion dévorante et unique.

 C'est à la fois un roman d'amour et un roman d'aventures.

 

  Voici quelques citations tirées du livre :

 

 "Il dit et tombe à la renverse. Le sommeil le dompta. De sa gorge jaillirent le vin et des morceaux de chair humaine. Il rotait, gorgé de vin. Aussitôt, je mis l'épieu sous la cendre pour le réchauffer. J'exhortai mes compagnons au courage. Dès que l'épieu d'olivier fut sur le point de s'enflammer, je le retirai du feu. Mes compagnons  m'entouraient; un dieu nous donnait du courage. Ayant saisi l'épieu d'olivier, ils l'enfoncèrent dans l'oeil du Cyclone tandis que moi, j'appuyais dessus et le faisais tourner. Le sang chaud jaillissait de l'oeil; les vapeurs de la pupille en feu brûlèrent paupières et sourcils; les racines grésillaient. Comme lorsqu'un forgeron plonge une hache dans l'eau froide, le fer siffle - de là vient sa force -, ainsi son oeil sifflait autour de l'épieu d'olvier. Il poussa un horible hurlement et les rochers en retentirent. Epouvantés, nous nous enfuîmes. Il arracha de son oeil l'épieu couvert de sang et le rejeta au loin. Alors il appela à grands cris les Cyclopes qui habitaient alentour..."

 

 "- Chiens! Vous n'imaginiez pas que je reviendrais un jour du pays des Troyens. Vous pilliez ma maison ! Vous couchiez avec mes servantes! Vous courtisiez ma femme tandis que j'étais vivant! Vous n'avez craint ni les dieux du large ciel, ni la vengeance humaine; maintenant, la mort est sur vous!"

 

 " - Debout, Pénélope! Viens voir de tes yeux ce que tu n'as cessé d'espérer : Ulysse est revenu! Il est dans sa maison; il a tué les fiers prétendants qui ruinaient sa demeure, dévoraient ses biens et maltraitaient son fils."

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

L'odyssée : Homère

 En attendant l'article, voici une vidéo de l'introduction à ma lecture :

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

TREIZE JOURS AVANT MINUIT : Patrick Carman

 TREIZE-JOURS-AVANT-MINUIT.jpgPosséder un pouvoir dont on ne maîtrise pas les conséquences peut très vite conduire à la catastrophe !

 "Tu es indestructible! " N'oubliez jamais ces trois mots, ils sont la clef du mystère; mais lequel ?

 

 Jacob est un orphelin qui a été déplacé de foyer en foyer. Ses espoirs d'être adopté s'envolent avec les jours qui s'écoulent. Cependant, un homme désire lui apporter ce bonheur. Une amitié étrange se crée. Ils mènent une vie sereine jusqu'au jour du terrible accident où Monsieur Fielding perd la vie. Avant, il chuchote cette sentence à Jacob. Celui-ci n'y prête aucune attention, mais quand il rencontre Oh et lui sauve la vie en écrivant, sur son plâtre rose, la maxime.

 Jacob confie son secret à Milo (son meilleur ami) et Ophélia (Oh, sa petite copine). Ils testent toutes les morts accidentelles pour comprendre le phénomène. En revanche, jouer avec le danger peut avoir des conséquences insoupçonnées.

 Qui, entre le pouvoir de vie et  Jacob et ses amis, définira les règles du bien et du mal? Qui déterminera qui doit être sauvé ou mourir? Dieu régit-il seul les règles?

 

 Ce roman de jeunesse surfe sur le bien et le mal. À l'âge de l'adolescence, les jeunes ont besoin d'enfreindre les règles pour poser leur propre limite et enfin faire la part des choses. Jacob porte en lui le mystère de sa naissance. C'est un enfant qui ignorait la violence, fuyait tous les conflits mais ce pouvoir qui habite ses entrailles le pousse à agir.

 L'amitié entre les trois adolescents est précaire, ils vivent avec une confiance limitée. Ils s'apprivoisent, se jaugent. Ils doivent être forts et unis pour comprendre la vie et ses pièges. Le poids du don est à la fois un fardeau et une lueur d'espoir sur la vie.

 L'intrigue se ficelle au fil des pages. Le lecteur adhère à cet antihéros qui découvre son pouvoir et tente de comprendre son beau-père. Une association paternelle et énigmatique qui structure le roman. Chaque pas en avant est une chute virtuelle dans le pouvoir de la spiritualité, de la dualité entre le bien et le mal. Posséder le pouvoir de vie et de mort est-il vraiment un cadeau ou une leçon sur la légitimité d'être vivant?

 

 Les descriptions sur la volonté de mourir pour défier la mort, laisse une place immense à l'imagination. Ils sont indestructibles mais ne peuvent enrayer la maladie ou un stade avancé de mort annoncée.

 

 Beau roman sur la vie à travers la mort, qui reste un mystère à tous les âges de la vie.

 

 Voici quelques citations tirées du roman:

 

 "Si j'étais indestructible, vivrais-je éternellement? Je n'en savais rien mais cette pensée me troublait."

 

 "Si le bon père avait su ce que je savais, sa foi en aurait pris un coup. Pourquoi Dieu laisserait-il échouer un pouvoir tel que celui-là entre des mains aussi inexpérimentées que les miennes?

 -Dieu joue à des jeux dangereux, ai-je murmuré."

 

 "S'il était possible d'avoir un superpouvoir, un seul, lequel choisirais-tu?"

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Bonne Année 2014 !!!

 

serviettes-happy-new-year-cotillons-25-cm-x-16-509719.jpg

 

Je m'escrime, je m'évertue

à trouver le verbe,

la rime vertueuse,

le sonnet parfait

pour décliner ses vers;

qui ne peuvent assurément,

me sortir de ce tourment.

 

Comment avec un grain d'originalité,

que dis-je un soupçon d'ingéniosité,

puis-je vous souhaiter mes meilleurs voeux?

 

Point de banalité,

beaucoup de spiritualité

et un joli pied-de-nez

à cette année joyeusement achevée.

 

Mes voeux les plus sincères en seront donc la sommité.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires