Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A nous de jouer : Stéphane Hessel

 Y a quelqu'un qui m'a dit de lire:

 

  "À nous de jouer" de Stéphane Hessel

 

 a-vous-de-jouer.jpgÀ quelques jours de la sortie de son dernier livre, l'homme politique engagé quitte le devant de la scène. Il laisse néanmoins derrière lui, une trace de son passage. Il a su conquérir son public par le biais de ses écrits. D' "Indignez-vous" à "À nous de jouer" en passant par "Engagez-vous", Stéphane Hessel explique aux plus grands nombres que leur devoir est de s'insurger de manière intelligente contre les inégalités.

 Dans son dernier opus, il revient sur son engagement pour la Palestine à travers son discours à Zurich. Il répond aux publics sur les questions qui le taraudent. Le peuple désire s'indigner, s'engager mais de quelle manière. Stéphane Hessel marque ses réponses par la nécessité de sauver sa propre Terre en lui accordant beaucoup plus de respect. Il revient sur les écrits scientifiques qui démontrent que de quelques années, la denrée la plus chère sera l'eau. Il veut prémunir notre civilisation de cette catastrophe annoncée.

 Stéphane Hesse reconnaît la nécessité de lier les peuples entre eux. Il admet que l'Occident souffre de la peur de l'Islam, mais convient que la peur est le propre de l'homme et que celle-ci paralyse les volontés de changer le monde. Il faut tolérer son prochain avec ses différences. Il ne faut pas fuir ce qui est différent mais admettre sa diversité pour progresser. La tolérance doit être liée aux besoins de liberté et d'égalité: ce qui rejoint les fondements de la convention internationale des droits de l'homme.

 Pour cet homme politique, poussé par une volonté de réagir, le coeur est la base d'une vie réussie et que l'argent mène invariablement à la perte de repères d'égalité.

 

 L'homme meurt mais ses écrits et ses engagements restent.

 

 Voici quelques citations tirées du livre:

 

"[...] Je pense que nous sommes responsables des valeurs fondamentales qui se trouvent dans la Déclaration universelle des droits de l'homme. Nous avons une responsabilité envers ces valeurs que le Conseil de sécurité des Nations unies ne cesse de mettre en avant. Nous ne devons pas accepter que les Palestiniens aillent mal parce que personne ne les défend vraiment. Ils ont beaucoup souffert de l'occupation israélienne. Ils ont tenté de mettre en place de vraies élections et de construire une démocratie. Mais en même temps, tout cela est impossible dans la situation où ils se trouvent depuis maintenant plusieurs décennies !"

"La concurrence est devenue très importante dans le domaine économique. Les jeunes gens se disent qu'ils doivent obtenir le meilleur emploi dès qu'ils sortent de l'école, sinon ils ne se sentiront plus utiles. On a besoin d'un emploi, c'est sûr, mais la vie privée et l'appropriation de l'art et de la culture ont perdu de leur force. Nous devons travailler, si nous souhaitons atteindre ce but, à une nouvelle forme d'éducation de l'individu en nous référant à d'excellents pédagogues comme Janusz Korczak."

"Je considère qu'il est très important qu'on nous montre, à nous, l'humanité considérée comme un tout, ces différentes manières de vivre. Nous ne pouvons pas nous contenter d'interroger la culture européenne ou occidentale. Il ya certes là beaucoup à découvrir, mais nous devons aussi prendre en compte les cultures asiatique, sud-américaine et africaine ainsi que leurs réponses spécifiques aux questions contemporaines de l'humanité, et soutenir ces différentes formes de dignité."


Rendez-vous sur Hellocoton !