Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alabama blues : Maryvonne Rippert

 Y a quelqu'un qui m'a dit de lire

 

 Alabama blues de Maryvonne Rippert

 

IMG-copie-2.jpgSouvent les livres parlent de musique, font référence à un musicien ou à un style musical mais dans ce cas l'auteur s'associe à un groupe "Les Chics Types" pour faire découvrir à un enfant les bienfaits de la musique.

 Le concept est novateur car le lecteur découvre sur certaines pages des "QR-codes"qui permettent de télécharger gratuitement les chansons du groupe. Le livre reste du papier tout en offrant une part de technologie. Le lecteur parcourt l'histoire, scanne le code et vit le moment musicalement. Ce système crée une atmosphère particulière qui donne une vision plus représentative des péripéties de l'aventure. La musique s'associe souvent aux scènes dans un film pour accentuer l'action. Le littéraire et le musicien unissent leurs voies dans un but artistique.

 J'avoue avoir triché un peu car j'ai écouté la musique originale avant de lire le livre. Je reconnais être un lecteur qui écorne les règles et oublie parfois certaines directives. Cette distorsion m'a permis de pénétrer dans l'oeuvre comme un garnement en faute.

 Le roman retrace la vie de Lou, un garçon qui subit sa vie avec ses contraintes. Ses parents sont divorcés et ont refait leur vie. Lou est là, il fréquente l'école de son quartier sans grande aptitude. Il subit l'ignorance des adultes et des jeunes de son âge.

 Jeunesse-0001-copie-1.jpgLou se prend d'affection pour un musicien des rues, noir, américain. Ils se saluent, parlent et vivent une belle aventure musicale. Ce jeune garçon fréquente la MJC pour des cours de judo (qui ne sont pas sa tasse de thé). Un jour, où Lou est plus triste que d'accoutumer, des musiciens s'arrêtent devant lui et lui proposent de découvrir un monde meilleur, comblé par une basse, une batterie et une guitare. Lou rejoint ce groupe et devient un médiateur entre un jazz man de Nouvelle Orléans et un groupe de musiciens de rock.

 Ce roman est une aventure humaine qui s'étire sur les mélodies de jazz et de rock. Un gamin, introverti, découvre la vie, la musique et l'amour.

 Écoutez dans le métro des joueurs de guitare, de saxo..vous seriez surpris de découvrir un artiste de renom au détour des rues.. Un regard peut changer une destinée et la musique peut l'accompagner.

 

Voici quelques citations tirées du roman:

 

"[...] Le vieux Noir écarte l'instrument de ses lèvres et se met à chanter. Même si je ne comprends pas les paroles, sa voix suscite des images tristes et belles, des sentiments qui élargissent le cœur jusqu'à le faire gonfler d'une mélancolie sans attaches. I never wiil go back to Alabama,"

 

"- Tous les instruments ont une âme qui se révèle lorsqu'ils sont en accord avec leur interprète. Quand tout va bien, quelque chose d'indéfinissable résonne, l'alliance du musicien et de son instrument. Le public le sent, il est emporté avec eux dans la musique. Mais parfois, un ressort se brise, suite à un accident, un chagrin, l'instrument s'éteint en même temps que la bonne énergie de son maître...C'est ce qui est arrivé à ceux-ci, ils avaient perdu leur âme, nous la leur avons rendues. Ils repartent chez eux."

 

"-Vous savez que c'est le berceau du jazz? On y vit au coeur même de la musique : pas une rue sans son groupe, pas un carnaval sans ses marching bands, et même les enterrements sont accompagnés par une fanfare. Dans notre bon vieux Sud, la liberté est si belle, toujours neuve et joyeuse. C'est comme si l'abolition de l'esclavage se fêtait au quotidien dans une explosion de cuivres et de percussions..."

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Maryvonne RIPPERT 28/04/2013 14:51

Merci^^