Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Antéchrista : Amélie Nothomb

 Y a quelqu'un qui m'a dit de lire:

 

 "Antéchrista" d'Amélie Nothomb

 

 antechrista.jpgBlanche est une adolescente, timide et introvertie qui n'a jamais eu d'ami (e). Élève brillante, elle intègre la faculté. Elle fait très vite la connaissance d'une jeune fille, Christa, qui est en totale opposition avec sa personnalité, Elle l'invite à résider chez elle. L'étau se resserre sur Blanche. Christa envahit son espace, s'accapare ses parents. Christa devient l'enfant parfaite, que tout le monde s'arrache. Blanche devient sa chose. Cependant celle-ci docile au début de cette relation, comprend très vite qu'elle doit s'affranchir de la perversité de Christa.

 Qu' à deviendra-t-il de cette relation dominant dominée? Le bourreau se transformera-t-il en victime?

 

 Amélie Nothomb traite de ses amitiés fragiles, des faibles de l'adolescence où appartenir à un groupe est gage d'existence.

 Ce roman déroutant attise la curiosité du lecteur. L'auteur pointe le doigt sur la notion de confiance qui peut virer au cauchemar. Se livrer à l'autre en amitié peut avoir des répercussions insensées quand votre "virtuelle" amie vous manipule.

 La domination s'établit de manière insidieuse, de manière violente parfois. Christa ridiculise Blanche à la moindre occasion. Elle se valorise en détruisant un être fragile. Toutes ses actions sont saluées par l'entourage de Blanche qui doit s'affranchir seule de cette dictature.

 Amélie Nothomb utilise, à bon escient, l'opposition des deux patronymes de ses héroïnes : Blanche symbolise l'innocence, la fragilité tandis que Antéchrista représente le mal, la puissance.

 Ce roman se divise de manière latérale d'un côté un être fragile et de l'autre un monstre destructeur. David contre Goliath.

 L'auteur affute ses personnages en les stigmatisant comme des êtres appartenant à des espèces uniques. Tous les sentiments, les pensées révèlent des êtres blessés qui vivent en totale opposition mais qui d'une certaine manière souffrent d'un manque d'identité. Blanche est seule et le vit mal; Christa est très entourée mais reste seule avec ses mensonges. Deux adolescentes seules qui existent de manière diamétralement opposées.

 

 Belle performence littéraire.

 

 Voici quelques citations tirées du roman:

 

 "Tu vois : tu ne sais rien d'eux et tu as déjà décrété que tu ne voulais pas les connaître. Que tu es méprisante et hautaine !  Christa, elle, est généreuse : elle va vers les autres, comme elle est allée vers toi, vers tes parents. Elle a quelque chose à offrir à chacun. Toi, tu n'as rien pour personne, même pas pour toi. Tu est le néant. Christa est peut-être un peu brusque, mais elle existe, elle au moins. Tout vaut mieux que d'être toi."

 

 "Ça ne lui suffit pas de me voler le peu que j'avais, il faut qu'elle me pourrisse tout ! Elle voit très bien où le bât blesse en moi, elle en abuse, elle jouit de faire le mal et elle m'a choisie pour victime. Je ne lui apporte que du bien, elle ne m'apporte que du mal. Ça va mal finir, cette histoire. Antéchrista, tu m'entends, tu es le mal, je te terrasserai comme un dragon !"

 

 "À quelque chose malheur est bon : chez moi, j'avais récupéré ma chambre et mon droit à la lecture. Jamais je ne lus autant qu'en cette période : je dévorais, tant pour compenser les carences passées que pour affronter la crise imminente. Ceux qui croient que lire est une fuite sont à l'opposé de la vérité : lire, c'est êtremis en présence du réel dans son état le plus concentré - ce qui, bizarrement, est moins effrayant que d'avoir affaire à ses perpétuelles dilutions."


Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :