Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'homme du Net (suite)

 Mathilde et Claude marchèrent un long moment en quête dans un endroit paisible et ensoleillé. Ils décidèrent de s'installer près d'une jolie famille bien tranquille. Ils semblaient paisible, la mère s'affairait à servir sa famille pendant que le père jouait au ballon avec leurs enfants. Ils les saluèrent et Mathilde déballa le drap afin de disposer la table. Claude déboucha la bouteille de vin et servit deux verres. Mathilde s'assit et étendit ses jambes, elle se détendit. Elle huma l'arôme du vin et s'envola dans ses pensées.

 Claude reçu le ballon des joueurs et ceux-ci pour s'excuser l'invitèrent à se joindre à la partie. Mathilde valida sa participation par un joli sourire. Elle déposa les couverts sur le drap, disposa les mets afin que chacun puisse se servir.

Son mari, voyant que le repas était prêt , mit fin à sa participation au jeu. Le couple parla de milliers de choses, s'attardant sur le temps qui file et ne se rattrape jamais.

 Après ce déjeuner, bien copieux, ils décidèrent de faire une petite sieste à l'ombre d'un peuplier. Ils se blottirent l'un contre l'autre comme Tristan et Iseult au moment de leur mort.

 Au bout d'une heure de repos nécessaire, Claude se réveilla et secoua doucement sa compagne. L'heure avait sonné pour se rendre chez leur fille. Mathilde était déçue que cette agréable journée s'acheva. Ils rangèrent tous leurs effets personnels, Claude se saisit du panier et le couple retourna à sa voiture.

 Ils furent surpris de retrouver le même homme qu'ils avaient salué à leur arrivée. Ils lui sourirent, il fit de même et son regard fut insistant sur le corps de Mathilde. Celle-ci regarda son mari qui lui faisait signe de monter rapidement dans la voiture. Ce qu'elle fit aussitôt.

 Pour se sécuriser, ils appuyèrent sur le loquet de fermeture automatique des portes. Claude prit un air décontracté pour ne pas effrayer sa compagne. Il emprunta au maximum les routes bondées. Il se résigna à regarder dans son rétroviseur quand la voiture avait parcouru plus d'un kilomètre. Aucune voiture ne les suivait. Claude s'était trompé mais les informations regorgeaient de nombreux faits divers et il constatait que l'on ne prenait jamais assez de précautions.

 La voiture rouge avait bifurqué à la première intersection. Claude reprenait des couleurs et il tranquillisa son épouse. Ils rièrent de cette situation grotesque et racontèrent à leur fille cette mésaventure qui n'en était pas une.....

 

Rendez-vous sur Hellocoton !