Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Brasier de Justice : Andrea H.Japp

 Y a quelqu'un qui m'a dit de lire :

 

 Le Brasier de Justice : Andrea H. Japp

 

 421Andrea H. Japp est une auteur à succès de romans policiers. Elle excelle dans le roman historique et criminel. Le Brasier de Justice rejoint ses derniers romans. Il est le premier tome d'une série qui se nomme : "Les Enquêtes de M. de Mortagne - Bourreau".

 

 Andrea H.Japp place ce nouveau roman au coeur du royaume de France au début du XIVe siècle. Hardouin Cadet-Venelle (Monsieur de Justice) est un bourreau qui travaille durement et avec assiduité. Il tourmente, torture et tue au nom de la justice de Dieu. Un jour, il doit brûler une femme (Marie de Salvin) coupable de parjure, elle prétend avoir été violée. La première sentence sera un duel entre son mari et le violeur. Celui qui survit aura obtenu justice. Le mari meurt. La loi divine redonne justice au violeur. Marie est donc brûlée sur la "grand" place. Elle refuse de pardonner à son bourreau et insiste sur le fait qu'elle a dit la vérité.

 Après sa mort, le bourreau est hanté par son image. Il découvre, par un pur hasard, dans une auberge, le violeur qui se vante de son forfait. Hardouin veut réparer cette injustice et demande au grand bailli son aide. Celui-ci est d'accord à condition que son bourreau l'aide à résoudre un crime immonde : le viol, la torture et l'assassinat de dizaine d'enfants.

 L'enquête sera difficile car la Grande Histoire se mêle à ces méfaits atroces. Les manipulations sont légions en cette période trouble de l'histoire. Des assassinats ponctuent les journées parisiennes.

 Hardouin Cadet-Venelle sera-t-il à la hauteur de sa mission ? Déjouera-t-il le plan machiavélique des grands de l'Histoire ?

 

 Andrea H. Japp accompagne le lecteur dans sa descente aux enfers. Elle parsème des éléments historiques qui permettent de suivre avec finesse l'enquête de ce détective hors-norme. Cet auteur donne des définitions aux termes utilisés au XIVè siècle. Elle glisse un glossaire et une brève annexe historique à la fin du roman afin que le lecteur puisse mieux cerner les alliances et les complots qui dominent la France.

 

 Pour les hermétiques des cours d'histoire, ce roman est un joli compromis entre une histoire romancée et une vraie enquête policière. Ce roman est d'un excellent cru et le lecteur aura hâte de lire son tome 2.

 

Voici quelques citations tirées du roman :

 

" Une révélation s'imposa : un meurtre de trop, car il s'agissait d'un meurtre, avait métamorphosé son existence, sa perception des êtres, de la mort et surtout de Dieu. Le meurtre de Marie de Salvin."

" Le brochet est innocent. Il n'a commis aucun crime. Seul l'Homme commet des crimes, puisque seul l'Homme est doué de réflexion, ainsi que Dieu l'a décidé, en Son infini Sagesse."

" Qu'avait-on à faire de la justice des hommes ! La justice des hommes était le biberon qu'on faisait miroiter aux pauvres ou aux faibles d'esprit pour leur faire accroire que l'on prenait soin d'eux."

" - Quant à toi, prends garde ! On te mène, mon tout beau ! Mon tout beau couvert de sang. Tu crois et tu te trompes. Tu ne sais mais tu trouveras ce que tu ne cherchais pas. Levant soudain la voix de façon agressive, elle ordonna : Va-t' en, hors de ma vue, sitôt ! Les sbires de l'enfer sont accrochés à tes talons. Débarrasse-t' en avant qu'il ne soit trop tard."

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Lystig 13/03/2012 15:36

moyen-âge et enquêtes ? je note tout de suite !