Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le roman du Parfum : Pascal Marmet

 

 Y a quelqu'un qui m'a dit de lire:

 

 Le roman du parfum de Pascal Marmet

 

 les-livres-0082.jpgLes rencontres sont souvent le fruit du hasard mais quand le hasard se nomme Pascal Marmet, les rencontres deviennent un pur moment de romance. Sabrina, un nez et Tony Curtis, un ancien acteur, vont voyager sur un long-courrier en direction de Los Angeles. Pascal Marmet fait une brève apparition dans cet avion, mais cela ne modifie pas le cours de l'histoire.

 Cette jeune femme raconte sa passion pour le parfum tandis que Tony Curtis retourne sur les traces de son passé. Les deux ballades, l'une olfactive et l'autre cinéphile se croisent durant tout le roman.

 Pascal Marmet promène son lecteur sur les traces historiques et éblouissantes du parfum. Le lecteur arpente les pans de l'histoire avec dans sa besace une fiole. Il capte les senteurs, s'en délecte. Il découvre les techniques de conservation, les chemins empruntés par le parfum pour atteindre nos contrées.

 Ce roman n'est pas une pâle encyclopédie des parfums mais bien une ode au pouvoir sensoriel et bénéfique des arômes.

 Les traces, les senteurs parfument ce roman. Les traînées olfactives pigmentent ce dialogue et dorent le blason des grands créateurs qui sont souvent restés dans l'ombre.

 Ce livre est un éloge à un acteur et une déclaration d'amour à ces créateurs de l'invisible.

 Laissez-vous envoûter par un patchouli enivrant, un chypré obsédant, un vetiver attirant ou un fleuri possessif !

 J'avoue que je me suis laissée parfumer avec facilité.

 

Voici quelques citations tirées du roman:

 

" Cette balade en terre des odeurs sera ma déclaration au parfum, à cette goulée de vie sans retenue qui inonde nos sens au premier jour."

"[...] Vois-tu, l'audace est toute l'histoire de ma vie parce qu'on ne découvre pas de terre nouvelle sans consentir à perdre de vue les rivages de nos certitudes."

"-Il est vrai que l'industrie du luxe à travers le cinéma a déterminé l'image de la femme. Ce que je ne comprends pas, c'est que plus les femmes sont autonomes et indépendantes financièrement, plus leurs dépenses en chirurgie plastique et en cosmétique explosent. À croire qu'elles sont coincées dans le regard des hommes."


Rendez-vous sur Hellocoton !

katia 23/01/2013 09:40

un très bon livre que j'ai eu plaisir à découvrir...

toujoursalapage 24/01/2013 17:52



Moi aussi, j'apprécie ce genre de roman.