Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les combustibles : Amélie Nothomb

 Y a quelqu'un qui m'a dit de lire

 

 Les combustibles d'Amélie Nothomb

 

 les-livres-0007.jpgAmélie Nothomb pose de nombreuses questions cruciales sur la littérature : Quelle place accordez-vous au livre dans votre vie?, Si vous deviez conserver qu'un seul livre, lequel sauveriez-vous ?, Le livre vaincra-t-il la mort? Existe-t-il de bon ou de mauvais roman ?

 C'est dans un huis-clos étouffant qu'un professeur, son assistant et la maîtresse de celui-ci se confrontent sur le thème de la littérature et la place de celle-ci dans leur existence. La joute verbale est dominée par un professeur qui donne sa dernière leçon de littérature.L'écart générationnel entre les trois personnages permet de donner un avis plus contrasté sur les perceptions et les passions littéraires de chacun.

 Les protagonistes sont obligés de brûler des livres pour survivre. La scène se déroule sous les bombardements. Dans la pièce qu'ils occupent, seul le poêle est encore vivant. Les livres crépitent dans de courtes flambées. Les dialogues sont emprunt de violence, d'amour, d'humour. Le cynisme du professeur donne une vision de la responsabilité des livres sur ces lecteurs, mais aussi une description du comportement des hommes face à leur mort. La destruction des livres mènent à la destruction de l'humanité.

 

 Cette pièce de théâtre résonne dans le coeur du lecteur, dans sa soif de posséder ou de lire tous les romans. Mais face au froid qui réduit l'homme à l'état d'animal, le passionné de littérature devient  l'ordonnateur de cet autodafé. La conscience du lecteur est mise à rude épreuve. Amélie Nothomb titille son lecteur, le pousse dans ses derniers retranchements, le questionne dans son rapport aux livres. Cette férue de littérature réussit dans ce dialogue à donner un sens ultime à la littérature : celui de sauver l'homme du monde animal.

 

Les scènes sont marquées par l'amenuisement des livres dans la bibliothèque. Il symbolise la mort inéluctable des trois personnages. Le temps, qui s'écoule, sonne la défaite. La guerre est perdue, le dernier livre rend ses dernières lampées de chaleur. L'homme ne peut pas vivre sans écrit, il est temps pour lui de mourir.

 

 Cher lecteur, posez-vous la question suivante : "Quel livre emporteriez-vous sur une île déserte?" Tous les livres sont admis car il n'y a ni de bons ni de mauvais romans. Il y a juste des lecteurs passionnés et des auteurs enthousiastes.

 

 Voici quelques citations tirées du livre :

 

" Mais non, Daniel ! Que cette guerre vous ait au moins appris l'intolérance ! Sinon, elle n'aura servi à rien." [le Professeur]

" Un examen très spécial ! Un examen d'autodafé ! Je suis votre professeur d'autodafé, mon cher Daniel, j'occupe une chaire d'autodafé à l'université de..." [le Professeur]

" Oui. Et puis c'est si confortable de continuer à salir la réputation d'un livre. Aucun risque que le bouquin se venge : c'est ça qui est bien avec la littérature. On peut tout se permettre. Vous me dégoûtez, Professeur ! "[Daniel]

 "Éduquer un lecteur ! Comme si on éduquait un lecteur ! Vous n'êtes plus assez jeune pour proférer de pareilles bêtises. Les gens sont les mêmes dans la lecture que dans la vie : égoïstes, avides de plaisir et inéducables. Il n'appartient pas à l'écrivain de se lamenter sur la médiocrité de ses lecteurs mais de les prendre tels qu'ils sont. S'il s'imagine qu'il va pouvoir les changer - s'il peut encore, malgré la guerre, s'imaginer une chose pareille -,eh bien, c'est lui qui est un romantique imbécile, et non celui qui aime lire Blatek."


Rendez-vous sur Hellocoton !

mimi 23/04/2012 16:45

J'ai lu un seul livre d Amelie Nothomb, une forme de vie, une horreur qui ne me donne plus envie de lire un de ses bouquins !!! Mom mari partage mon avis aussi!

toujoursalapage 23/04/2012 20:09



Il faut savoir que les livres d'Amélie Nothomb sont très divers et que les styles varient d'un roman à l'autre. Je te conseille de lire celui-ci car il traite de la place du livre dans notre vie.



Céline☼ 17/04/2012 19:27

Oh dis donc, il est dans ma petite PAL celui-là !
Pas parce que quelqu'un m'a dit de le lire (quoi que, j'ai un beau-frère complètement fan d'Amélie...) mais parce que j'apprécie son style globalement.
Certains de ses livres sont vraiment délectables mais d'autres sont vraiment bof et m'ont un peu déçue.

toujoursalapage 17/04/2012 20:06



Celui-ci est une pièce de théâtre vraiment délectable, bonne lecture.