Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marie chez les nudistes #8

 M'étant couchée tôt, il était évident que j'allais avoir l'oeil ouvert à l'aube. Cela n'a pas loupé ! J'avoue avoir très mal dormi, je me suis retournée, roulée en boule, faillis tomber à deux reprises. Il faisait une chaleur étouffante mais je n'avais pas enclenché la climatisation car j'avais peur d'attraper un rhume.

 Je me suis levée d'un bon bien décidée à laisser ma conscience de côté et de profiter de ma journée. J'ai bu un bon café, mangé quelques biscottes basses calories. Il est temps de prendre soin de mon poids. J'ai décidé de suivre le cours d'aquagym proposé par le club. Il avait lieu dans une heure, le temps de prendre une douche. Je sais que c'est ridicule de se laver avant d'aller à la piscine mais je n'aime pas être sale. On ne sait jamais si je croisais l'homme de ma vie ou un ami  ou mon concierge ou pire mon patron. (Et bien Marie, je ne vous connaissais pas sous cet angle. Le lendemain, sure qu'il recevrait ma lettre de démission: une fois que tu as vu mon patron à poils, tu pars pour le couvent !)

 Ma douche terminée, je prends ma serviette, la crème solaire, mes lunettes et mon chapeau. Je n'étais pas terrorisée de traverser le camp car j'avais lu correctement le plan et retenu le chemin le plus rapide pour atteindre mon objectif.

 Je coupe donc par l'allée centrale, bifurque à droite puis tourne de nouveau à droite. J'étais persuadée qu'à cette heure matinale, la piscine ne serait pas prise d'assaut. Grave erreur !!! Il faut savoir que le nudiste a aussi de charmants enfants et que ceux-ci sont levés à l'aube donc le seul moyen d'obtenir la paix est de les envoyer à la piscine. Merci les gars, vous êtes trop S.Y.M.P.A.S !

 Je me trouve un coin à l'ombre, pose ma serviette et respire un grand coup. Je m'assois car mes jambes flageolent. Je me pose une question déterminante dans ma quête du savoir : comment entre-t-on dans l'eau ? Quand j'ai un maillot je plonge, mais là! J'observe des personnes qui arrivent. C'est du voyeurisme mais pour la bonne cause. Une superbe plante fait son show, elle fait le tour de la piscine, observe les hommes et s'installe enfin. Je n'aurais jamais eu le courage de faire le tour du bassin. Il faut admettre que je n'ai pas du tout la même plastique. J'ai plutôt les seins en forme de poire, mais celles qui ont flétris à l'ombre. Il n'y a pas que mes seins qui ont cette forme, mon corps se transforme facilement en bouteille d'orangina mais qui n'est pas souvent secoué. Ce qui peut être gracieux chez moi c'est mon visage de poupon. Mais aujourd'hui, grâce à ma nuit fantastique, je ressemble à une soute remplie de bagages au départ d'Orly et avec un décalage horaire en prime.

 Bon revenons à ma mission : me mettre à l'eau. Je ne peux pas plonger mes seins vont me fouetter le visage et je risque une commotion cérébrale. Sauter serait une bonne alternative si mon cheval (ma culotte de cheval) ne risquait pas de transformer la manoeuvre en tsunami. Je préfère momentanée jouer la baleine échouée sur le rivage.

 Un groupe de femmes de différents gabarits pénètrent dans le bassin avec désinvolture. Elles ont pris l'option de descendre à l'échelle. Je suis vraiment gourde : toutes les piscines possèdent des échelles aux extrémités.

 J'y vais, je me jette à l'eau. Je me saisis de l'échelle et me retrouve face à face avec un homme qui veut monter. On se regarde mais aucun des deux n'a franchement envie d'être courtois. L'homme décide enfin avec un certain agacement de me laisser descendre. Je le remercie en le toisant. Ce n'est pas parce que l'on est nu que les bonnes manières n'existent plus. On n'est pas à l'âge de pierre que je sache.

 Je suis enfin dans le bassin, les flotteurs à niveau. La sensation n'est pas désagréable, j'éprouve même une joie intérieure. J'espère que le prof d'aquagym est une femme, pas que j'ai des reproches à faire à la gente masculine mais je n'ai franchement pas envie de regarder son pénis sauté à droite et à gauche sur la musique de Bonnet M.

 Je fais quelques longueurs. J'entends une voix féminine qui rassemble ses troupes. Je rejoins le groupe. Je suis à peine surprise de voir la bombe qui se trémoussait sur sa serviette. Elle lance la musique et le cours commence. C'est intensif mais très bien orchestré. Je constate que la pin-up enchaîne les figures sans que ses seins ne bougent. Deux voisines me confirment  de manière confidentielle que c'est de la chirurgie esthétique. Une fois ce constat validé, nous avions plus aucun complexe à avoir et une volonté d'enchaîner les figures avec élégance....

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

mimi 05/11/2011 10:54


J'étais persuadé que le prof d'aquagym serait un homme!!


toujoursalapage 06/11/2011 09:34



Petite coquine, Marie n'aurait pas pu suivre le cours!!!