Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Premier flocon

Fragile, aérien, flottant,

soufflé par le vent

de l'hiver naissant,

tu glisses paisible

sur cette terre que le givre a rendu hostile.

 

Tu t'accroches aux branches

dans un léger frisson

avant de disparaître, mon beau flocon.

Tu te couches sur la campagne

pour la couvrir d'un long manteau blanc.

 

Tu es cristallin

Tu te fais câlin

quand je te prends dans mes mains.

Les lumières des chaumières

te rendent un hommage

pour d'heureux présages.

 

Les enfants emmitouflés et émerveillés

courent pour t'attraper.

Tu te fais volatile

toujours aussi versatile.

Avec agilité, l'enfant te presse

pour former de jolis projectiles.

 

Les cris joyeux emplissent nos âmes,

réchauffent la campagne.

La fumée des cheminées

parfument ton déclin

sans que celui-ci soit un mauvais destin.

 

Tu illumines nos hivers

avec ta fragilité, ta sensibilité

pour atteindre une gaieté insoupçonnée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

choupette 26/11/2010 09:48


superbe.......rien à redire!! c'est bon comme de la chantilly et du sucre glace!!