Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Soie: Alessandro Baricco

 les-livres-0014.jpgHervé Joncour est un éleveur de vers à soie. Son entreprise est florissante mais une épidémie condamne sa production. Il doit entreprendre un voyage au Japon, pays du vers à soie, pour sauver tout son village. Hervé Joncour rencontre Hara Kei, un homme puissant, qui lui fait confiance. Il effectuera quatre voyages sur la route de la soie mais aussi sur le chemin de la faiblesse du coeur.

 

 Ce texte est poétique emprunt de la philosophie japonaise. Le lecteur est zen, contemple la beauté des lieux mais aussi de la femme. Les oiseaux, enfermés dans une volière, sont le signe de la fidélité de la femme à son époux. Quand la femme ouvre les portes, elle informe son mari qu'elle commettra l'adultère.

 Deux cultures s'opposent et s'unissent dans le coeur d'un seul homme. L'histoire de ces deux nations s'imbrique l'une dans l'autre par le biais de l'amour.

 La soie est un objet de luxe et de tentation. Sa texture est charnelle, tentatrice. Elle symbolise la passion sensuelle. La soie glisse sur le corps de l'homme, elle enveloppe le corps de la femme désirée.La concupiscence de la soie s'accentue dans une étreinte charnelle. La lettre, traduite en japonais par une femme de plaisirs, transmet toute la symbolique de l'amour.

 Le voyage est initiatique car le personnage principal succombe à la beauté des sens. Ce même voyage, répété quatre fois, entre dans une sorte d'habitude. Alessandro Baricco utilise des phrases identiques concernant l'aller et le retour pour tous les voyages. Ce qui l'intéresse ce ne sont pas ses moyens de locomotions ou les pays traversés, mais bien : le Japon.

 L'histoire est ancrée dans un XIXème siècle qui vit avec ses craintes : celle de l'étranger, celle de la religion. Le Japon est à l'autre bout de la terre. Les commerçants ignorent si leur émissaire reviendra. Ces voyages sont de véritables expéditions.

 

 Citazioni :

 

 " On était en 1861. Flaubert écrivait Salammbô, l'éclairage électrique n'était encore qu'une hypothèse et Abraham Lincoln, de l'autre côté de l'Océan, livrait une guerre dont il ne verrait pas la fin."

 " Il se mit à examiner la volière, regardant l'une après l'autre les portes grandes ouvertes.

 - Ils reviendront. Il est toujours difficile de résister à la tentation de revenir, n'est-ce pas?"

 " Hervé Joncour resta immobile, regardant l'énorme brasier éteint. Il avait derrière lui une route longue de huit mille kilomètres. Et devant lui, rien. Brusquement, il vit ce qu'il croyait invisible.

 La fin du monde."

 

 Autore :


 Alessandro_Baricco.jpgAlessandro Baricco est né à Turin en 1958. Il a suivi des études de musique et de philosophie. Il devient journaliste et critique pour des magazines italiens. Il publie son premier roman, "Châteaux de la colère, en 1991. Alessandro Baricco obtient le prix Médicis étranger pour ce roman, en 1995.

 Quelques années plus tard, il crée avec des amis l'école "Scuola Holden,en hommage à un personnage de J.D.Salinger, école sur les techniques de narration.

 Son dernier roman paru et traduit par Françoise Brun en 2007 s'intitule "Cette histoire-là" (Questa Storia : 2005).


Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Valou076 20/06/2012 10:32

c'est simple, je n'ai pas aimé du tout... ! et je me suis ennuyée...pas la période pour être zen manifestement !

Le journal de Chrys 19/06/2012 19:01

Je l'ai lu il y a quelques années, j'avais bien aimé!!!