Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

tout ce qu'il voudra : Sara Fawkes

 les-livres-0062_NEW.jpgParlons un peu de sexe ! Loin de moi, l'idée de vous choquer; mais ceux qui suivent mes écrits, savent que j'aborde tous les styles littéraires. Les livres érotiques féminins tiennent le devant de la scène en cette deuxième partie de rentrée littéraire.

 Certains et certaines pensent immédiatement à un roman dont je tairais le nom et dont l'auteur passe d'un plateau de télévision à l'autre.

 Je vous dévoile quelques indices sur l'auteur, Sara Fawkes, qui a commencé par écrire cette histoire torride sur son blog. Elle a été lue par des milliers de personnes. Ces livres sont actuellement publiés aux États-Unis et plébiscités par le prestigieux magazine "New York Times". En France, seuls deux livres sont actuellement en vente et les deux derniers tomes paraîtront au mois de décembre. Un joli cadeau à glisser sous l'oreiller !

 

 Lucy est une intérimaire qui classe inlassablement des dossiers dans un bureau miteux. Certes, quand on doit rembourser un emprunt et survivre aux USA, il faut apprendre à s'adapter. Lucy a un faible pour un inconnu dans l'ascenseur qu'elle croise tous les matins. C'est le rayon de soleil qui lui permet de fantasmer le restant de la journée.

 Le fantasme se concrétise un matin où ils se retrouvent seuls dans cet ascenseur. Une relation érotique stimule la libido de Lucy et de cet homme dont elle ignore tout. Ils se recroisent dans divers lieux insolites et cette relation est toujours aussi intense.

 Lucy est convoquée par son "big-boss" dont elle ignore l'identité. Elle se retrouve tétanisée devant ce bellâtre et se liquéfie de honte. Le milliardaire lui propose un contrat qu'elle ne peut refuser: devenir son assistante personnelle.

 Assistante personnelle est un vaste emploi qui peut se révéler troublant.

 

 Sara Fawkes utilisent tous les clichés qui font rêver les femmes modernes et accomplies : le milliardaire et l'intérimaire. Le lecteur remarque avec délicatesse que les lieux insolites ne le sont guère. Le fantasme de l'inconnu dans l'ascenseur ou dans le garage semble appartenir à un roman-feuilleton que nos grands-mères lisaient.

 L'écriture est lisse et le lecteur se laisse facilement surprendre par des détails anodins. Ce que le lecteur retiendra est la part d'inconscience et de peur qui ornent les pensées de Lucy. Le point de vue s'axe sur les remarques et les sensations éprouvées par l'intérimaire. Jeremiah, le milliardaire, est un simple révélateur de libido, cependant, le lecteur doit garder à l'esprit que c'est lui l'instigateur de cette liaison.

 Ces deux premiers tomes se lisent rapidement et de manière agréable. J'avoue attendre le dénouement et j'espère une fin inattendue.

 

  Voici quelques citations tirées du roman:


  les-livres-0063.jpg "Cela me ressemblait si peu. J'avais toujours été attirée par le sexe, mais sans trop savoir pour autant comment satisfaire mes désirs. Adolescente sans grâce, les garçons ne m'avaient pas invitée à sortir avec eux; sorte de souris insignifiante, je n'avais pas été conviée aux fêtes lycéennes ni même universitaires. Les rares petits amis que j'avais eus, pour peu qu'on puisse les qualifier ainsi, s'étaient peu attardés dans mon lit. [...]"

"Quelle alchimie étrange et incontrôlable ce type déclenchait-il en moi? Quel don possédait-il pour parvenir à révéler ainsi une facette de ma personnalité que j'ignorais?"

"Jeremiah me rendait nerveuse. En sa présence, je perdais confiance en moi. Dès qu'il était là, je me mettais à imaginer des scènes érotiques que je n'avais lues que dans des romans ou envisagées dans mes fantasmes. Rien d'embarrassant tant qu'il restait un inconnu croisé une fois par jour dans l'ascenseur. À présent, il fallait que je me le sorte de la tête, ce qui était plus facile à dire qu'à faire. Il était devenu un pivot essentiel de ma libido, et mon corps refusait de l'oublier. Même le désarroi où me plongeait la situation ne m'empêchait pas de réagir à la proximité de cet homme - des réactions physiques qui étaient d'ailleurs la cause du pétrin dans lequel je m'étais fourrée."

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

mimi 02/12/2012 19:57

J'ai lu les 4 petits livres de "tout ce qu'il voudra", on dirait une contrefaçon de "Cinquante nuances de Grey" (trop de similitudes) et moins bien écrit.

toujoursalapage 03/12/2012 10:12



Je ne peux pas comparer les deux écrits car "cinquante nuances de Grey" n'est pas encore passé dans mes mains .
J'attends avec impatience de pouvoir débattre avec toi de ces lectures.



mimi 20/11/2012 21:00

Intérèssant...

toujoursalapage 21/11/2012 08:41



J'attends un autre livre pour faire un comparatif.