Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout est sous contrôle : Hugh Laurie

 Y a quelqu'un qui m'a dit de lire

 

 Tout est sous contrôle de Hugh Laurie

 

 004-copie-2Vous avez bien lu : c'est le nom de cet acteur fétiche qui joue dans Dr House. Je regarde cette série donc il était de ce fait normal que je me penche, d'abord, sur sa musique

puis sur son livre.

 Si vous adorez son humour décalé voire horripilant, entrez dans son univers littéraire, vous ne serez pas déçus.

 Cette fois, il endosse le rôle d'un ancien militaire qui joue les gardes du corps afin d'arrondir ses fins de mois. Mais un jour, on lui propose un nouveau style de contrat : tueur à gage. C'est là où le bas blesse, ce n'est pas son genre. Mr Lang, ou Mr Fincham ou encore un autre nom d'emprunt a décidé de sauver la vie de cet homme menacé. Malheureusement, il va se retrouver au coeur d'un complot terroriste pour la vente d'hélicoptères. Il va rencontrer des personnes de la CIA qui lui imposent de fréquenter des terroristes au nom de la sûreté de l'Angleterre. Va-t-il sauver la superbe fille dont il tente de persuader le lecteur qu'il n'a aucune attirance et sauver l'armée britannique ?

 Hugh Laurie parsème son thriller d'humour décalé. Son personnage est à la hauteur d'un bon Dr House. La description du personnage s'égraine au fil des pages, ses railleries ponctuent les moments les plus importants du roman. L'auteur maîtrise à la fois la technique du dialogue percutant et les descriptions de scène. J'avoue avoir une préférence pour ses dialogues qui me permettent d'approfondir l'esprit du protagoniste principal.

 L'intrigue est assez bateau car on  rejoint le héros américain classique qui sauve la veuve et l'orphelin mais il reste un héros britannique avec son caractère sarcastique. On observe les stéréotypes du brave homme qui tombe amoureux d'une jolie fille et va mener une enquête incroyable pour sauver la vie de celle-ci.

 Mais c'est un doux moment de lecture emprunt d'ironie "so british".

 

 Voici quelques citations tirées du roman :

 

 " Je me suis dit que, si je ne me débrouillais pas pour nous réunir à nouveau quelque part, juste elle et moi, sans personne à l'agonie, alors je ne m'appelais pas James Fincham. Ce qui, bien sûr, n'est pas mon nom."

 " Mon logis a été fouillé par les services de la Sûreté de Sa Majesté. Des professionels, formés grâce à l'argent des contribuables, qui ne se donnent pas la peine de verrouiller en repartant. Vous appelez ça un "service", vous ? "

 " - Ma longue expérience en la matière me conduit à penser que personne n'est jamais un assassin, jusqu'au jour où on en devient un."

 " - Vous vendez des armes, ai-je dit. Je ne sais quelle réaction j'escomptais, cependant j'escomptais quelque chose. Qu'il tresaille, rougisse, s'énerve, me fasse tuer, cochez la case correspondante, mais non. Rien."

 " Bois Mort avait été minutieusement préparé; ces gens-là ne s'étaient pas assis la veille à leur bureau avec le manuel du terrorisme international raconté aux enfants."

Rendez-vous sur Hellocoton !

TIKELALINE Kheirallah 14/05/2011 17:55


Je viens juste de commencer à le lire aussi, juste après avoir achevé et publié mon roman:
"L'étrange patient du Dr Hugh Laurie" aux éditions EDILIVRE.
Bizarre, cet autre écrivain et moi avons un point commun: Le style so British.


Laurent 11/05/2011 18:12


J'ai lu le livre cette semaine. Je trouve que l'intrigue est prévisible et ne laisse pas place à l'imprévu, celle-ci me semble même quelquefois décousue malgrè quelques pointes d'humour anglais qui
rehausse le niveau!