Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une vie en plus : Janine Boissard

 Y a quelqu'un qui m'a dit de lire :

 

 Une vie en plus de Janine Boissard

 

 une-vie-en-plus.jpgJanine Boissard transporte son lecteur dans un rêve celui que chaque femme contemporaine a envie de réaliser : Arrêtez de courir.

 Et oui, femme moderne se conjugue à de nombreux modes : mère, femme amante, employée exemplaire ! Janine Boissard décide d'accorder à la femme hyper-active un moment de détente. Fini les mails urgents, le patron qui râle, les enfants impatients, le mari délaissé, on passe dans le domaine du lâché-prise.

 Adeline, femme comblée, qui mène de front une famille, une carrière accaparante, a décidé à l'âge de 39 ans de s'occuper exclusivement de sa famille. Pas un vain mot la famille. Elle a besoin de se ressourcer, de prendre le temps de comprendre sa famille et ses charmants enfants qu'elle n'a pas vu grandir.

 Le premier jour de sa vie de famille va se dérouler différemment de ce qu'elle avait espéré. Les joies de rencontrer, une voisine très envahissante ! Adeline ne remerciera jamais assez cette visite impromptue. Celle-ci va lui permettre de renouer avec un rêve d'adolescence brisé. La rencontre de Mathis avec Adeline donnera naissance à un opéra-rock. Rock comme la famille parfaite qui déchante au rythme des humeurs de chacun. Mais le lecteur est entré dans l'univers de "Happy housewife". Les soucis de la vie quotidienne trouvent toujours des fins heureuses. N'est-ce pas là, déjà, un doux rêve?

 Mesdames, voici un livre qui vous fera oublié votre vie trop bien remplie. Certaines lectrices gardent en elles la culpabilité de ne pas avoir pris le temps de s'arrêter. Mais rassurez-vous Janine Boissard vous accorde ce moment de détente.

 Ces 522 pages donnent un regard nouveau sur le désir des femmes, qui ont mené une carrière et une famille à bout s de bras, de prendre le temps de vivre. Ce roman est ancré dans la vie quotidienne. Janine Boissard s'attaque à tous les aléas que les adolescents peuvent rencontrés, les soucis de couple, les voisins trop envahissants, les rêves à accomplir... Cette histoire se déroule sur le fond d'un beau quartier : Saint Cloud. Évident, une référence au joli quartier de Desperate Housewife.

 Ce roman se dévore comme un bon gâteau et permet aux rêves du lecteur de laisser libre court à son développement.

 

Voici quelques citations tirées du roman :

 

 " Je ne crois pas au hasard, ni aux coïncidences. Je crois que le destin ne cesse de nous adresser des clins d'oeil, à nous de savoir les déchiffrer pour modifier le tracé d'une vie que je me refuse à penser écrite à l'avance."

 ""Le serment d'être  celui-là..." (Victor Hugo). Les beaux mots de la tragédie venant spontanément aux lèvres des acteurs de cet "horrible fatras qu'est la vie" (Samuel Beckett)."

 "D'Épinal, les images? Elles vous tombent dessus où que vous soyez au moment où vous ne l'attendez pas, ne les espérez plus, et vous prennent sous leur charme. "Charme : enchantement magique", affirment le dictionnaire au pissenlit ainsi que les bienheureux qui croient, à juste titre, aux bonnes fées et gentils génies."

 " Quoi d'étonnant si l'on se souvient du plus beau vers du refrain : "Vole vers l'utopie..." Seule l'utopie permet aux chimères de se réaliser, j'en suis le témoin."


Rendez-vous sur Hellocoton !