Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vertiges Mortels : Neal Baer & Jonathan Greene

 les-livres 0056L'association d'une psychiatre spécialisée en médecine légale et un flic, au passé trouble peut mener à une enquête sur un tueur en série.

 Claire, une femme particulièrement bien dans ses baskets extérieurement, cache le lourd secret de la disparition de sa meilleure amie; se trouve embrigadée dans une enquête qui dépasse ses compétences. Lors d'une analyse psychiatrique afin de déterminer si un détenu peut sortir de prison, elle ouvrira la boîte de Pandore.

 Les "prostituées" blondes jonchent les rues de la ville. Nick, un flic mis au rencard pour une affaire de suicide douteuse, est appelé en renfort.

 Cette enquête ramène chaque protagoniste à ses propres terreurs. Le côté psychologique de ce thriller est haletant. La question principale est de savoir si un fils ou une fille d'un tueur en série doit porter le poids de cette ignominie sur ses frêles épaules.

 La première chasse à l'homme contre Quimby pousse Claire dans ses moindres retranchements. Elle devient la cible de ce tueur. Désire-t-elle sa propre mort pour se purger de son immobilisme lors du kidnapping de son amie? Désire-t-elle répondre à cette question qui gangrène son esprit : Pourquoi?

 

 Ce thriller, écrit par les deux scénaristes de la série télévisée "New York Unité Spéciale" vous tiendra en haleine. Le lecteur devient un membre indissociable de ce duo porteur de nombreux cadavres dissimulés dans leurs placards. Le lecteur doit rester vigilant car des indices s'émiettent durant le roman. Il doit se méfier des appartements trop bien rangés qui révèlent dans leurs tiroirs un désordre bien sordide.

 Ce roman se scinde en deux parties pour révéler deux enquêtes palpitantes qui se réduisent à une seule à la fin du livre.

 

voici quelques citations tirées du thriller:

 

"Dans l'esprit d'un flic de la Criminelle, cela faisait de Lizzie Masterson l'espèce de victime la plus pure, la moins justifiée, la plus innocente pour un meurtre - et la plus intéressante aux yeux de la bête carnivore qu'était la presse new-yorkaise, dont les pages avaient été couvertes pendant des mois par la photo de sa remise de diplôme, accompagnée de clichés à sensation provenant de la scène du crime et obtenus illégalement."

"La saga de Todd Quimby devenait plus qu'une simple chasse au tueur en série. Il faisait maintenant partie d'un authentique mystère médical, dans lequel Claire pourrait vraiment mordre à pleines dents. Mais elle devait prendre soin de ne pas laisser Curtin, ce gorille de deux cent cinquante kilos, lui atterrir sur la tête."

"-Je comprends. Mais laissez-moi vous dire une chose. Pourquoi est une question surfaite concernant les morts. Pourquoi ne fait parfois qu'empirer les choses. Parce qu'il n' y a pas de bonnes raisons à un meurtre. Et parfois, des horreurs arrivent même aux meilleures personnes. Trouver Amy ne va pas ramener votre petit ami."


Rendez-vous sur Hellocoton !