Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #le poeme du moment catégorie

Les Mots

Les mots semblaient pour moi

incroyablement touchants.

Ils se laissaient hachurer,

piétiner, ânonner, tronquer,

sans jamais se rebeller.

 

Les mots s'arrondissaient en bouche

se liquéfiaient sans retouche.

Parfois, hésitant

cependant jamais absent.

 

Les mots décrivaient le monde

avec ses peines et ses espoirs

sans note de désespoir.

Ils se voulaient choquants

parfois même violents.

 

Mais jamais, ils ne s'élevaient plus haut

que pour transcender la justesse des trémolos.

Les mots illuminaient les regards

sans jamais émettre d'écart.

 

Se jouant des sonorités,

ils s'inscrivaient en vérité :

L'amour, ils déclamaient,

Les pleurs, ils les consolaient,

Les rires, ils s'en abreuvaient.

 

Hélène Cousin

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

PEUR

Avec précaution, j'entre dans un jardin ombragé

Le vent siffle un murmure vociférant et carnassier.

Sur la pointe des pieds, je guide mon regard sur un chemin étroit

La pluie fine et froide s'invite à mon endroit.

Ma vue s'habitue à la pénombre.

La lune brumeuse absorbe ma fine ombre.

Un frisson, terrifiant, parcourt mon échine.

Mon regard, égaré, perçoit les ruines.

Le silence, étouffant, s'abat, meurtrier.

Mon pas, lourd, casse les branchages,

Je retiens mon souffle saccadé.

Mon coeur bat la chamade.

Les tombes arrachées par le poids du temps

accaparent mes angoisses latentes.

Les mousses dévorent, avec avarice, les pierres décrépies.

Mon âme se fige.

Je ne ressens plus que les battements de mon coeur.

groggy, je pleure.

 

Hélène Cousin

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Les frissons de l'Automne

Les frissons de l'Automne

Délicatement, les feuilles se dorent

Les couleurs orangées pigmentent l'aurore.

Les mousses parfument les chemins boisés.

Les lièvres courent se réchauffer.

 

L'automne chasse calmement l'été.

L'automne appelle l'hiver avec avidité.

Le vent fait frissonner la bruyère.

Elle se régale de ses froides caresses.

 

La nature se pare de paresses.

Le chêne profite de la lumière.

Les cerfs s'ébrouent dans la clairière.

 

Vert, jaune, orange, rouge, brun,

les couleurs animent la forêt.

 

Hélène Cousin

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Oubli

Oubli

Vide insensé

de nos mémoires enfouies

 

Oubli sidéral de nos souvenirs

Néant de nos sourires effacés

 

Amnésie de nos désirs assouvis

Détachement de nos proches

 

Abnégation d'une vie passée

Adieu à notre empreinte sur terre !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

vieillesse

De ma vie, j'aurais voulu écrire un roman.

De ma vie, j'aurais voulu redessiner au fusain la trajectoire.

De ma vie, j'aurais voulu filmer un bout d'inédit.

De ma vie, j'aurais voulu tracer la mélodie.

 

J'ai regardé ahuri les années filer.

J'ai suspendu des moments d'éternité.

J'ai cru croiser des rêves intouchables.

 

De ma vie, il reste des os usés.

De ma vie, il reste des regrets insoupçonnés.

De ma vie, il reste des souvenirs effacés.

De ma vie, il reste des amitiés échouées.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Flocons

Fragile flocon de neige virevolte

délicatement sur la partition du vent.

De droite à gauche, il chahutait avec ses comparses.

Il ricoche sur les épines des sapins.

Il serpente comme une clef de sol.

 

Le voilà, qui s'agrippe à la laine

d'un bonnet pour continuer son chemin mélodieux.

Le voici, imperturbable, qui dessine le si, le la.

Il zigzague poussé par la note.

 

Sa douceur cotonneuse parcelle

le ciel de mille éclats.

Il raconte sa ballade du ciel à la terre.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Liberté

Mes stylos n'ont pas de couleur

Ils n'ont que le mépris de l'horreur.

Ecrire, penser, peindre, dessiner

sont des moyens de lutter.

 

Lutter pour des idées !

Combattre l'obscurantisme !

Résister contre le fanatisme !

Militer pour notre liberté !

 

Etre libre, c'est avoir le choix de ses opinions.

Etre libre, c'est pouvoir clamer son indignation.

Etre libre, c'est résister contre l'oppresseur.

Etre libre, c'est respecter ses propres valeurs.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

L'automne

Douces couleurs de l'automne

égaient les forêts.

Le soleil peint sur ces crinières sauvages,

une palette se déclinant affectueusement.

Le jaune, l'orange et le rouge inondent

leurs manteaux compacts.

Les sapins frissonnent et se gargarisent

de garder intacte leur verdure.

Fugace et glacial le vent

glisse à l'oreille des feuilles

son doux murmure.

"Ne t'effraie pas, je vais

te porter jusqu'au sol cristallisé."

Le soleil, à travers ses rayons, tente

de réchauffer, un moment encore,

les cimes qui se sont dénudées.

Ce réchauffement s'étiole inéluctablement.

L'automne laissera l'hiver fixer cette image

statique du temps qui s'endort.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rêve d'enfant

Fabrique-moi un radeau

pour voguer sur l'eau !

Construit-moi une voiture

pour rouler à vive allure !

Crée-moi un planeur

pour découvrir les hauteurs !

Dessine-moi une fusée

pour rejoindre la voie lactée !

Réalise-moi une locomotive

pour rejoindre les eaux vives !

Compose-moi une jolie mélopée

pour la fredonner et ne jamais oublier

tous mes amis rencontrés !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

La Mort

La mort m'a souri

au détour d'un chemin.

Elle s'est infiltrée

dans mon sang déjà soumis.

Pas de crainte imminente et avertie !

 

La mort m'a regardée

avec une certaine avidité.

Elle en avait saisi d'autres

sur des chemins plus escarpés.

Pas de crainte imminente et avertie !

 

La mort m'a enlacée

avec une certaine délicatesse.

Elle a resserré son étreinte, doucement

Mon souffle a quitté mon corps lentement.

Pas de crainte imminente et avertie !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 > >>