Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi j'ai pas mangé mon père : Jamel Debbouze

Pourquoi j'ai pas mangé mon père : Jamel Debbouze

Il y a des périodes où je délaisse les livres. Ne vous inquiétez pas cette crise est souvent courte et passagère !

Aujourd'hui, l'envie de rire l'emporte sur la lecture. Donc sans aucune hésitation, je me rends dans une salle obscure retrouver un homme des cavernes.

 

Le nouvel enfant du roi est attendu. On informe le roi d'un léger problème : deux garçons sont nés, l'un digne de sa descendance et l'autre est trop chétif, mais premier né. Avec le soutien maléfique d'une sorcière, il se débarrasse de l'enfant. Un singe est chargé de le tuer. Il le jette dans un énorme trou où un loup mutile le bras de l'enfant.

Cependant cet enfant a de la ressource et revient à la vie, soutenu par Yann, un ami albinos, très attachant. De cette histoire d'amitié se crée une quête de la vie. Les deux compagnons luttent pour leur intégration. Celle-ci se fera par la posture debout, la découverte du feu et de l'amour.

 

Louis de Funès est inimitable, les mimiques sont sidérantes. Djamel reste l’indétrônable bouffon qui anime valeureusement sa troupe.

 

Le spectateur se réjouit d'entendre les plaisanteries de cet aventurier du comique. Le réalisateur redonne une vie au grand funambule qui marqua son siècle. Merci pour Louis. Les plus jeunes se gargarisent des grimaces de l'acteur tandis que les adultes replongent dans leur film culte.

 

Ce film se veut certes ludique mais le spectateur décèle des problématiques de notre temps : les différences physiques, la peur de l’Étranger, les conséquences de nos découvertes....

 

Les graphismes adoptés donnent une symbiose à l'ensemble. Aucun détail n'est laissé au hasard. Les enchaînements de scène s'articulent parfaitement au tour d'un personnage unique et central : Jamel.

 

Chacun apprécie à sa juste valeur un film d'animation idéalement réalisé.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :