Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au pays des Kangourous : Gilles Paris

 Y a quelqu'un qui m'a dit de lire :

 

 Au pays des Kangourous de Gilles Paris

 

 018Gilles Paris a obtenu un énorme succès avec son roman: "Autobiographie d'une Courgette". Il réitère son exploit avec "Au pays des Kangourous" paru au mois de décembre 2011.

 Dans ce roman, un enfant découvre avec étonnement son papa dans le lave-vaisselle. Il appelle au secours sa grand-mère qui gère la situation en faisant interner son propre fils.

 Vous vous demandez pourquoi la maman de Simon, le petit garçon de 9 ans, n'est pas intervenue. Elle travaille en Australie et n'a pas le temps de s'occuper de cela. Elle occupe un poste à responsabilité dans la firme Danone.

 Mais est-ce bien la vérité que l'on raconte à Simon ? Quelles sont les raisons qui ont engendré la dépression de son papa ?

 Une enfant autiste, aux yeux violets, va expliquer, au fur et à mesure des visites de Simon à l'hôpital, l'évolution de l'état mental de son père. Lily va donner un espoir à Simon.

 Le père va sortir de sa léthargie en révélant à son fils, la vérité sur l'absence de sa mère.

 

 Gilles Paris aborde le thème de la vérité, celle qu'un adulte doit donner à un enfant. Peut-on tout dire à un enfant ? Face à des évènements difficiles à assumer pour un adulte, que peuvent-être les réactions d'un enfant ?

 La réponse n'est pas aisée. Gilles Paris donne un semblant de réponse : l'accouchement de la vérité est parfois douloureuse et passe par un état d'abandon de soi.

 L'histoire est racontée à travers le regard d'un enfant. Sa sensibilité est accrue par ce mode de point de vue. Les rêveries de Simon sont caractérisées par un modèle typographique différent du roman. L'innocence parsème le roman. Les termes utilisés par Lily pour expliquer la maladie sont simples voire simplistes. Le lecteur ressent le décalage entre la compréhension du monde vue par un enfant et celle d'un adulte.

 La symbolique de l'absence bouleverse les codes. Toute la sémantique sur l'absence est utilisée afin que le lecteur perçoive la violence de celle-ci, les doutes qui s' instaurent dans l'esprit de chaque personnage.

 Le lecteur retrouve aussi l'innocence de l'enfance, avec ses angoisses face aux monstres qui se cachent sous les lits, mais aussi ses joies (les manèges de la foire du Trône).

 

Voici quelques citations tirées du roman:

 " Elle n'embrasse ni papa ni moi. Elle nous éloigne avec ses gestes et le pays des Kangourous."

 " Papa ou maman se sont dit des choses terribles comme si je n'étais pas là et, quand il faut dire des choses vraies, ils tournent autour des mots. Tout m'échappe, parce qu'il me manque l'essentiel. La vérité."

 " Je n'avais rien d'un héros, j'étais juste un père qui avait assez de mentir à son fils. J'avais aussi un regard différent sur la  dépression et sur toutes ces personnes que j'ai croisées lors de mes séjours. Des femmes et des hommes plutôt inoffensifs et fragiles. La règle d'or, m'avait soufflé une petite voix à l'oreille, était d'aller vers les plus silencieux, ceux qui attendent un regard, un geste et de partager avec eux quelques instants forts en émotions."

 

Rendez-vous sur Hellocoton !